Mardi 18 novembre 2008

lundi 3 novembre 2008 par Michel

Plan et modalités pratiques
Toutes les conférences se déroulent à 20h30, Amphi A de l’UFR des Sciences et Techniques de la Bouloie, Route de Gray.

L’amiante environnemental - Minéralogie, origine et incidences possibles sur la santé : Exemples de la Nouvelle-Calédonie et du Cap Corse

Mardi 18 novembre 2008 - 20 h 30 conférence

par Christian PICARD, Laboratoire des Géosciences – UMR Chrono-environnement
IUFM et Université de Franche-Comté - Besançon

JPEG - 9.6 ko
Fibres amiantifères (trémolite asbestiforme) vues au microscope électronique à balayage (cliché BRGM – Orléans)
Tribu de Tendo – Nouvelle-Calédonie.

Identifié en Haute-Corse dans les années 80 où un excès de cas de mésothéliomes a été mis en évidence, le problème de l’amiante environnemental est devenu une préoccupation sanitaire de premier ordre en Nouvelle-Calédonie depuis que des investigations de l’INSERM ont mis en exergue un nombre anormalement élevé de cas de mésothéliomes, en particulier au sein des populations mélanésiennes (68 cas de mésothéliomes recensés entre 1984 et 2002, soit plus de 20 cas par an et par million d’habitants*).
Or, sur la Grande Terre, ces pathologies semblent devoir être mises en relation avec l’existence de nombreuses occurrences de matériaux amiantifères (serpentinites et talc-schistes) utilisés pour recouvrir les pistes ou pour la confection d’enduits des habitations. Un bilan sera présenté sur la distribution et les propriétés minéralogiques de ces matériaux.

* données INSERM et Institut Pasteur — Nouvelle-Calédonie - Baumann, 2004-2007.


Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 2097 / 709354

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Activités  Suivre la vie du site Archives  Suivre la vie du site Activités 2008   ?

Site réalisé avec SPIP 3.1.0 + AHUNTSIC

Creative Commons License

Visiteurs connectés : 3