Les champignons de l’année 2006

Supplément mycologique 11
jeudi 24 janvier 2008 par Michel

Janvier démarre sous la pluie mais les températures restent assez fraîches.
Le temps sec est vite de retour, belles journées froides. Un léger redoux puis
retour de la neige et du froid le 26.

Février reste longtemps froid avec des journées brumeuses et peu de pluie.
Léger redoux puis à nouveau neige pour la fin de mois.
Mars débute sous la neige. Fortes chutes les 5 et 6, entre 30 et 40 cm sur
Besançon rendant les déplacements très difficiles. Redoux et fonte totale en
deux jours ce qui entraîne des inondations avec montée rapide des eaux.
Retour de la neige puis bise avec gelées nocturnes. Léger redoux vers le 18.
Première morille le 20. Redoux, un peu de pluie puis journée très douce et
ensoleillée le 26. Pluie, giboulées pour finir.

Avril commence avec quelques belles journées aux nuits fraîches mais un
brusque retour de la neige le 5 rappelle qu’on ne doit pas trop se découvrir.
Pluie, neige, pluie, inondations et enfin une belle journée le 14. La
température se réchauffe. Quelques belles journées puis des orages avant
un rafraîchissement en fin de mois. Bon temps pour les morilles.

Des gelées nocturnes accueillent mai. Elles sont suivies de fortes chaleurs
avec vent du Sud et finalement des orages. Pluies, fraîcheur, chaleur…
temps assez variable et très humide par rapport aux années précédentes.

Un froid inhabituel pour ce début juin. Et puis, petit à petit, le soleil arrive avec
des températures plus agréables mais aussi de la bise et ça se transforme en
canicule. On passe de l’hiver à l’été…

Forte canicule en juillet. Vent chaud et sécheresse. Les champignons se
recroquevillent
.

Un peu de pluie et de fraîcheur début Août puis pluies importantes et grande
fraîcheur. Grosses poussées de cèpes et d’oronges.

Redoux en septembre avec belle poussée de cortinaires et d’espèces qui
d’habitude sont plus tardives : armillaires, tricholomes…
puis un peu de bise
et de vent du sud qui dessèchent tout. Nouvelles pluies. Tout pourrit.

Fortes pluies en octobre, belles journées ensoleillées. Le temps continue à
être on ne peut plus capricieux. Les poussées attendues n’ont pas vraiment
lieu. Plus de cortinaires, de russules, d’amanites ou de lactaires. Il faut se
replier sur les brimborions fort intéressants d’ailleurs. Premières gelées en fin
de mois.

Belles journées et nuits fraîches début novembre. Les armillaires d’habitude
si envahissantes
se sont montrées fin août et ont disparu. En revanche, sous
les sapins, les glutineux sont très nombreux et les gris montrent un peu le
bout de leur nez
. Le mois se termine battant tous les records de douceur.

Décembre débute sous les mêmes auspices. Les marchands de neige sont
aux abois. Même les canons à neige sont inutiles tant il fait doux. Quelques
gelées vers le 15 avec bise et brouillard. Quelques gelées pour dire qu’on est
encore en hiver et puis on passe la barre de 10° pour le nouvel an…
Il n’y a plus de saison…

Gilbert Moyne

Ce supplément peut être téléchargé, avec le détail des réunions 2006

PDF - 800.3 ko
Supplément n°11
27 p - 800 ko

Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 1683 / 715140

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Mycologie  Suivre la vie du site Archives mycologie   ?

Site réalisé avec SPIP 3.1.0 + AHUNTSIC

Creative Commons License

Visiteurs connectés : 2