L’Apron passe... une suite heureuse

vendredi 11 décembre 2009 par Michel, Jean-Pierre

L’automne 2009 a vu un progrès majeur dans la circulation des populations d’Apron, dans le secteur de la moyenne Loue : à QUINGEY, des travaux importants, annexés au barrage situé à l’aval du pont, ont recréé un chenal accessible et franchissable par l’Apron et le cortège des espèces d’accompagnement (la Truite, l’Ombre, le Blageon…), espèces d’intérêts patrimonial et halieutique.

Pour mémoire l’Apron (Zingel asper Linné 1758) est un poisson qui est inscrit sur la liste rouge des espèces gravement menacées de disparition en France.
C’est un percidé endémique du bassin du Rhône. Au début du 20ème Siècle il est présent sur un linéaire de 1700 km. Mais au début du 21ème siècle il survit seulement sur 280 km de rivières, dont le cours moyen de la LOUE où plusieurs petites populations ont été identifiées par l’ O N E M A (Office National de l’Eau et des Milieux Aquatiques).

Cet aménagement va permettre les déplacements des populations vers leurs zones de reproduction et surtout la rupture de l’isolement génétique de ces populations résiduelles.

JPEG - 26.4 ko
La passe de Quingey

Le barrage de QUINGEY modifié cette année, par l’adjonction de cette passe à poissons, est le premier d’une série, qui se poursuivra en amont par celui de CHENECEY.

JPEG - 41.1 ko
Autre vue de la passe

L’ensemble du projet fait partie d’un programme européen, LIFE APRON II en concordance d’objectifs avec le Contrat de rivière LOUE. Le coût des travaux à QUINGEY s’élève à 250 000 € financés conjointement par l’Union européenne, l’Agence de l’Eau, le Conseil Général du Doubs, et le Syndicat Mixte de la Loue.

Les photos montrent la structure originale, élaborée techniquement, en fonction des aptitudes de franchissement de ce petit poisson d’environ 100 g et 25 cm. La pente et la vitesse du courant ont été calculées pour permettre son passage, effectivement contrôlé par piégeage, lors de la mise en eau du dispositif.

Passe de Quingey

JPEG - 42.8 ko
Tout pour l’Apron

Ainsi ce petit poisson a su fédérer les volontés de protection d’une espèce et de ses habitats en zone NATURA 2000.

Pour en savoir plus :

Vous pouvez également visiter l’aquarium de la Citadelle qui maîtrise parfaitement sa reproduction. Le responsable : Mickaël BEJEAN nous fera une conférence sur la reproduction de l’Apron au printemps prochain.

La Commission Environnement et Biologie Subaquatiques de la FFESSM, présidée par Michel KUPFER et Mickaël BEJEAN, a recherché ce poisson cet été dans la partie franco-suisse du Doubs. 23 individus ont pu être photographiés dans la partie suisse de cette rivière, "Le Clos du Doubs", du côté de Saint Ursanne.
Cette commission va recevoir une aide de la DIREN pour suivre les populations existantes et poursuivre les recherches dans la basse Loue en particulier et dans la Lanterne, rivière haute-saônoise... A suivre.


Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 8960 / 724861

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Actualités  Suivre la vie du site Archives  Suivre la vie du site Actualités 2009   ?

Site réalisé avec SPIP 3.1.0 + AHUNTSIC

Creative Commons License

Visiteurs connectés : 1